Saturne passe à l'opposition

Publié le par Dimitri Chuard

SaturneCe dimanche 3 avril, la planète aux anneaux passe à l'opposition, c'est-à-dire qu'elle se trouve à l'opposé du Soleil sur la voûte céleste. Une période particulièrement propice pour l'observer à la lunette ou au télescope. Car c'est aussi la période de l'année où Saturne est au plus près de la Terre et où elle affiche une taille apparente maximale.

Facilement visible à l'œil nu sous la forme d'une belle étoile jaune, Saturne traverse le ciel de printemps d'est en ouest : elle est visible dès le coucher du Soleil jusqu'au lever de celui-ci. C'est à minuit (temps universel) qu'elle est au plus haut dans le ciel, soit à 2h en France. Elle reste visible toute la nuit le 3 avril mais c'est aussi le cas plusieurs jours avant et après cette date.

À l'œil nu, Saturne offre l'aspect d'un point très lumineux qui brille en continu, contrairement aux étoiles qui scintillent. Ce point brillant est repérable au-dessus de l'étoile principale Spica, de la constellation de la Vierge.

Pour repérer Spica et Saturne, partez de la constellation de la Grande Ourse (la célèbre casserole). Le manche de la casserole dessine un arc de cercle que vous prolongez jusqu'à tomber sur une étoile très brillante : Arcturus, de la constellation du Bouvier. Il faut encore prolonger l'arc de cercle pour tomber sur l'étoile Spica. La planète aux anneaux est le point très brillant au-dessus de Spica !

Avec une paire de jumelles grossissant 15 ou 20x, vous devinerez une forme allongée : ce sont les anneaux. Attention, calez-vous bien pour ne pas bouger car cette observation est difficile.

Avec une petite lunette de 60 mm de diamètre et un grossissement de 50 à 80x, les anneaux deviendront évidents. Les astronomes chevronnés racontent souvent que voir Saturne est spectaculaire et très émouvant.

Saturne-copie-1.jpg

Source : C&E

Publié dans [Observation]

Commenter cet article