Qu'implique réellement le nouveau budget de la NASA ?

Publié le par Dimitri Chuard

Lundi 1er février, la Maison Blanche a communiqué sa proposition de budget 2011 pour la NASA. Il implique des changements majeurs dans la direction de l'agence spatiale étasunienne. Petit tour d'horizon.

Qu'est-ce que la Maison Blanche a réellement annulé ?
Le nouveau budget, s'il est approuvé par le Congrès, mettra fin au programme Constellation qui développe actuellement les fusées et toutes les autres technologies nécessaires au retour d'astronautes sur la Lune d'ici 2020.

fond-pour-l-affiche.jpgQu'est-ce que l'administration Obama propose en remplacement ?
Elle souhaite que la NASA dépense 7,8 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années pour développer des technologies potentiellement révolutionnaires, comme des fusées à propulsion ionique qui pourraient réduire grandement le temps de voyage jusqu'à Mars, et des réservoirs de carburant placés sur orbite qui réduiraient la taille des fusées utilisées pour des missions habitées vers Mars ou la Lune.
L'administration planifie également une dépense de 6 milliards de dollars sur la même période afin d'aider les compagnies privées à développer leurs propres fusées et modules spatiaux dans le but de sous traiter le transports des astronautes de la NASA vers l'ISS. En parallèle, le financement de la station spatiale sera étendu de 5 ans, jusqu'en 2020.

En attendant, comment les astronautes vont-ils rejoindre l'ISS ?
Lorsque les navettes seront mis au rebut (d'ici la fin de l'année), le seul moyen d'envoyer des astronautes étasuniens à bord de l'ISS sera de faire appel au Soyouz russe. La NASA prévoit ainsi d'acheter des places à bord des vols ruses pour préserver son accès à la station spatiale.

Quelles critiques sont faites à cette nouvelle orientation ?
Michael Griffin, qui a mis en place le programme Constellation en tant d'administrateur de l'agence sous la présidence Bush, voit dans son annulation l'abandon progressif des vols spatiaux habités par les États-Unis. De plus, il juge les compagnies privées incapables de mettre des astronautes sur orbite à l'heure actuelle.

Que répondent les défenseurs ?
Buzz Aldrin, deuxième homme de l'Histoire a avoir marché sur la Lune, a vivement défendu les changements annoncés par l'administration Obama, notamment en ce qui concerne le développement de nouvelles technologies. Pour lui, la conquête de la Lune a déjà été menée, il faut voir au-delà.

Le nouveau plan bugétaire est-il d'ores et déjà adopté ?
Non. Le Congrès doit donner son accord au Président pour annuler le programme Constellation. Pour l'instant, le nouveau budget n'est qu'une proposition, jusqu'à ce que le Congrès l'entérinne.

Alors justement, le Congrès est-il d'accord ?
Beaucoup de critiques émanent des membres du Congrès, y compris dans les rangs démocrates, puisque dans plusieurs états des milliers d'emplois dépendent du programme Constellation. Certains craignent que le programme marque la fin de la domination étasunienne dans ce secteur.

Le travail sur Constellation est-il arrêté ?
Non. Le nouveau budget ne prendra effet que pour l'effectif 2011, qui commencera en octobre 2010. En attendant, la NASA continuera à suivre le budget 2010, qui lui impose de poursuivre le programme Constellation.


D'après New Scientist

Publié dans [Lumière sur...]

Commenter cet article