Les lacs de Titan : prochaine destination pour la NASA ?

Publié le par Dimitri Chuard

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/5a/Titan_multi_spectral_overlay.jpgVerra-t-on bientôt une sonde flotter sur les lacs de Titan, le satellite de Saturne ? Cela n'est pas impossible si l'on en croit la NASA, qui a présélectionné une telle mission d'exploration dans le cadre de son programme Discovery. Lancé en 1992, ce programme sélectionne des missions spatiales ciblées et peu onéreuses, dont le temps de préparation ne doit pas excéder trente-six mois.

TiME (Titan Mare Explorer) est un projet d'atterrisseur prévu pour explorer Titan. Ou plus précisément d'"amerrisseur", car la sonde doit se poser, puis flotter sur les lacs de méthane et d'éthane du satellite de Saturne.

Si la mission voit le jour, TiME sera lancée en 2016 et arrivera à bon port en 2023. La capsule voguera ensuite durant trois mois pour étudier la composition et le comportement de Ligeia Mare, deuxième lac par la taille de l'hémisphère Nord de Titan.

Mais d'ici là, le projet devra affronter d'autres missions concurrentes, à destination d'une comète ou de la planète Mars. L'atterrisseur GeMS (Mars Geophysical Monitoring Station) se propose ainsi de sonder les profondeurs de la planète rouge, afin d'étudier son oscillation, sa sismologie et sa géothermie. Et la sonde Comet Hopper ambitionne, elle, de se poser à plusieurs reprises sur une comète pour suivre l'évolution de ses interactions avec le Soleil.

Ces trois missions sont les rescapées des vingt-huit propositions soumises à la NASA en 2010. Chacune va recevoir 3 millions de dollars pour peaufiner son projet, avant une nouvelle évaluation en 2012. La mission retenue devra impérativement rester dans une enveloppe de 425 millions de dollars (hors lancement).

D'après C&E

Publié dans [Actualité]

Commenter cet article