La nouvelle cartographie de Pluton

Publié le par Dimitri Chuard

La NASA vient de publier les vues de Pluton les plus détaillées à ce jour. Elles ont été obtenues grâce à la caméra ACS du télescope spatial Hubble. Surprise : entre 1994 et 2002-2003 (date des derniers clichés, qu'il a fallu quatre ans pour traiter), la planète naine a changé par endroits de couleur et d'éclat !

pluton.jpg

Pluton évolue actuellement à 31,8 unités astronomiques du Soleil (1 UA vaut 150 millions de km, soit la distance moyenne Terre-Soleil). Globalement, elle est plus rouge qu'auparavant. Son hémisphère Nord est aussi plus brillant. C'est le signe que, là-bas, l'été approche. En effet, quand la surface de Pluton est exposée au Soleil, le méthane gelé est dissocié par les ultraviolets et produit du carbone, qui donne une teinte orangée. Mais sur Pluton, qui effectue le tour du Soleil en 248 ans, rien n'est simple ! Les saisons ne sont pas uniquement gouvernées par l'inclinaison de son axe de rotation, comme sur Terre. Son orbite très elliptique joue aussi un rôle, la distance au Soleil de Pluton variant de 30 à 50 UA.  L'analyse d'occultations d'étoiles par la planète naine montre ainsi qu'entre 1988 et 2002, la masse de son atmosphère a doublé. Sans doute parce qu'en s'approchant du Soleil, un peu de sa glace d'azote a fondu en surface. Une nouvelle occultation, visible depuis la France, aura lieu le 14 février 2010.

Pour en savoir davantage sur ce corps glacé de 2320 km de diamètre, les scientifiques de la Nasa comptent sur leur sonde New Horizons, qui le survolera en 2015 pour un unique passage. Ils s'appuieront sur les images de Hubble (d'autres sont prévues avec la caméra à grand champ) pour choisir la région à photographier en priorité, ainsi que le temps d'exposition optimal.

 

Source : C&E

Publié dans [Actualité]

Commenter cet article