La Bretagne à la recherche d'une météorite

Publié le par Dimitri Chuard

http://www.choke.fr/bolide.jpgUne explosion entendue de Rennes à Brest en passant par Nantes. Une lueur dans le ciel breton, tôt ce mardi 19 juillet, qui intrigue toute une région. Depuis vingt-quatre heures, les témoignages se multiplient sur Internet.

"Ce matin à 5h15, je sortais mon chien avant d'aller travailler. J'ai vu les façades des maisons éclairées par un flash comme s'il y avait eu un éclair. Je me suis retourné et j'ai aperçu une boule très lumineuse avec une traînée derrière elle. 1min30 à 2min plus tard, j'ai entendu comme un bruit sourd qui a duré une quinzaine de secondes." Le témoignage d’Eric, sur le site de Ouest France, résume bien tous les autres. Le quotidien a même créé une carte interactive pour répertorier les récits des internautes.

La préfecture a écarté l’incident aérien, et aucun navire en difficulté n’a été signalé. Météo France a de son côté balayé la piste du phénomène atmosphérique. "On sait ce que ce n’est pas mais on ne connaît pas la cause de cet événement", précise-t-on à la préfecture d’Ille-et-Vilaine. L'hypothèse d'une explosion de météorite dans l'atmosphère commence donc à être sérieusement envisagée.

Dans sa course autour du Soleil, la Terre croise quotidiennement une grande quantité de particules abandonnées principalement par les comètes. Il s'agit en général de poussières qui se consument sous forme d'étoiles filantes, nous offrant un joli spectacle comme lors des Perséides. Mais parfois, la taille des fragments pénétrant dans l'atmosphère est suffisamment importante pour déclencher de vives lueurs, jusqu'à engendrer l'explosion du bolide. Un phénomène qui se produit d'ordinaire à près de cent kilomètres d'altitude et qui, selon le planétarium de Rennes, aurait pu avoir lieu à seulement cinquante kilomètres dans le cas breton.

Ce n'est pas la première fois qu'un tel évènement se produit en France. On peut par exemple citer les précédents du 25 janvier 2008 et du 16 mars 2010. Observables à plusieurs centaines de kilomètres à la ronde, ils engendrent généralement de très nombreux témoignages, qu'il convient d'analyser pour espérer déterminer par triangulation la position et l'altitude du bolide au moment de sa désintégration.

D'après 20 minutes / Futura-Sciences / Ouest France

Publié dans [Actualité]

Commenter cet article

megacodereduction 04/08/2011 18:46



Hello,


J'ai envie de profiter de mes vacances pour aller zieuter les étoiles, moi aussi. J'espère que le temps sera un peu plus cool !