Atlantis s'envolera vendredi pour un utlime vol historique

Publié le par Dimitri Chuard

atlantis.jpgVendredi 8 juillet, la navette Atlantis doit s’arracher du pas de tir du centre spatial Kennedy, en Floride, pour la dernière fois. Cette mission STS-135, qui est donc le 135ème vol d’une navette spatiale étasunienne, est bien la der des ders. Annoncée pour 2010, la retraite définitive de ces engins spatiaux complexes et uniques dans l’histoire spatiale sera effective à l’issue de ce dernier vol accompli par Atlantis vers la station spatiale internationale (ISS).

Le lancement est programmé vendredi 8 juillet à 17h26, heure française. Il s'agit d'une mission supplémentaire que la NASA a réussi à obtenir pour acheminer du matériel vers l’ISS. La navette spatiale est en effet à ce jour le seul véhicule capable de transporter des charges volumineuses (poutres, modules, panneaux solaires…) vers la station.

Quatre membres d’équipage s’apprêtent à monter à bord de la navette : le commandant Chris Ferguson, qui réalise sont troisième vol habité ; le pilote Doug Hurley et la spécialiste Sandra Magnus, qui volent pour la seconde fois ; l’ingénieur de vol Rex Walheim, qui vole pour la troisième fois.

L’équipage est limité à quatre personnes pour une raison simple : il n’y a pas de navette prête à servir de véhicule de secours dans le cas où Atlantis ne pourrait pas rentrer. En effet, depuis l’accident de Columbia, dont le bouclier thermique avait été abîmé au décollage et qui s’est désintégrée lors de son retour dans l’atmosphère terrestre, la navette est inspectée une fois en orbite. En cas de doute sur l’état des tuiles de protection, les astronautes reviennent sur Terre à bord d’une autre navette envoyée entre temps vers l’ISS (ce qui ne s’est jamais produit). Or, dans le cas présent, Atlantis est la dernière navette encore en fonctionnement. En cas d'incident, l'équipage de la mission STS-135 serait donc obligé d'attendre un vaisseau russe Soyouz pendant plusieurs mois.

Pour cette dernière mission, Atlantis emporte le quatrième module logistique Raffaello, un conteneur construit par l’agence spatiale italienne, chargé de près de quatre tonnes de matériel destiné à l'ISS et à son équipage. Une seule sortie dans l’espace est prévue au cours des douze jours de mission mais ce seront deux astronautes résidant à bord de l’ISS, Mike Fossum et Ron Garan, qui enfileront les lourdes combinaisons des sorties extravéhiculaires.

Atlantis est l’avant-dernière navette mise en service par la NASA, en octobre 1985. Cette ultime mission sera la trente-troisième à son actif, la douzième à destination de l’ISS.

D'après Science & Avenir

Publié dans [Actualité]

Commenter cet article